Hey tout le monde ! Aujourd’hui j’inaugure une nouvelle catégorie sur mon blog à laquelle je songe depuis un petit moment. Etant donné cette période de confinement je me suis dit que ca serait cool de parler cinéma et littérature ensemble ! Du coup, au lieu de vous faire la liste de mes livres et films préférés j’ai décidé de vous écrire un article sur les films que je regarde en ce moment pour me changer les idées, en vous faisant une petite critique personnelle ! Je commence donc par le film Gilda avec Rita Hayworth que j’ai vu hier soir, couplé avec sa biographie que j’ai lu le week-end dernier. J’espère que ca vous plaira et vous inspirera !

Comme je pense beaucoup d’entre vous, je ne connaissais pas vraiment Rita Hayworth avant qu’on m’impose la lecture de sa biographie en quatrième année de fac pour mon cours de cinéma. Lorsqu’on pense aux stars hollywoodiennes mythiques figures de glamour et de sex symbole, on cite automatiquement Marylin Monroe ou Audrey Hepburn. Pourtant Rita Hayworth était la plus grande vedette des années 40, considérée comme la « déesse de l’amour » et l’une des femmes les plus fantasmées par la gente masculine.

J’ai découvert sa vie en lisant la biographie « Rita Hayworth » de Barbara Leaming, et j’ai été particulièrement touchée par son histoire. Le livre narre non seulement le parcours d’une jeune fille victime d’inceste par son père puis exploitée par tous les hommes de sa vie, mais dénonce également tous les travers et superficialités du monde d’Hollywood, loin, très loin des strass et des paillettes. On apprends notamment comme Hollywood façonne des starlettes, Rita ayant étant une des première victime de cette manipulation, puisqu’on lui a modifié son physique afin de rentrer dans certains critère ( on lui a notamment repoussé son implantation de cheveux afin de supprimer son style jugé trop latino ). Je vous conseille sincèrement de lire ce livre, vous découvrirez beaucoup de choses sur le monde impitoyable du cinéma, mais vous allez également tomber sous le charme de cette actrice, propulsée au rang d’icône internationale quand elle ne rêvait que d’une vie simple d’épouse et de mère ».

« Les hommes couchent avec Gilda et se réveillent avec moi »

Rita va endosser au cours de sa vie tous les rôles : enfant exploitée par un père narcissique, femme manipulée par un maquereau qui ne voyait en elle qu’un bon investissement, femme trompée par l’homme de sa vie, princesse orientale ( elle épousera en 3ème noce le prince Ali Khan ), femme battue par un quatrième mari maniaque, mère jugée responsable , femme victime de la maladie d’alzheimer dont personne ne connaissait l’existence …  Mais c’est surtout le role emblématique de Gilda qui lui collera toute sa vie à la peau.

En effet, le film Gilda, qui fut son plus grand succès marqua particulièrement la carrière de Rita. Après avoir interprété ce rôle éponyme, Rita devient la femme la plus désirée au monde. Fun fact : Le nom « Gilda » a été inscrit sur l’une des bombes atomiques  testées en 1946 sur l’atoll de Bikini, et une photo de « Gilda » a été collée sur l’engin. C’est d’ailleurs pour cela qu’on utilise l’expression  une  » bombe atomique » pour qualifier une très belle fille.  Le roman insistait tellement sur ce film qui la propulsa au sommet de sa carrière, et particulièrement sur la scène de danse dans laquelle elle interprète le titre  » Put the blame on Mame » en retirant son gant, que j’ai voulu savoir de quoi il s’agissait. C’est ainsi que je me suis mise à regarder un film des années 40 la nuit dernière.

Je peux concevoir que tout le monde ne puisse par adhérer au cinéma de l’âge d’or d’Hollywood, pour ma part le noir et blanc et le son de l’époque ne me dérange pas, au contraire j’y trouve un certain charme et  c’est avec plaisir que je me suis plongée dans cette histoire. En toute honnêteté j’ai trouvé le scénario un peu facile, voir ennuyeux ( je n’ai d’ailleurs pas tout compris à l’histoire, j’ai du me renseigner après coup ), cependant je me suis laissée bercer par la beauté que dégage Rita Hayworth dans ce film. C’est un film entièrement dédiée à sa gloire, où sa beauté est sublimée par la photographie, la superbe garde robe qu’elle porte et bien sur ses chorégraphies sensuels parfaitement réalisées. Un film culte à voir au moins une fois, ne serait-ce que pour pouvoir l’admirer elle. Personnellement je suis tombée sous son charme, elle est pour moi une véritable icône et inspiration.

J’aimerai aussi  beaucoup voir  » La femme de Shangai » où elle tient la vedette au coté de Orson Wells ( son partenaire de l’époque), je l’ai donc rajouté sur ma liste !

Sincèrement si vous ne connaissez pas encore cette actrice, je vous conseille de lire ce livre, et si comme moi vous êtes piqués par votre curiosité, le film Gilda reste un très beau film noir des années 40 à regarder pour le charme !

Gros bémol et déception tout de même, car je n’ai pas trouvé le film en Vostfr, le doublage gâche beaucoup du plaisir ( surtout lorsqu’ils ont décidé de doubler les chansons, c’est une véritable catastrophe) !

 


Lien pour le film :
https://www.zone-films.stream/202-gilda.html
https://www.canalplus.com/cinema/gilda/h/1210166_40099

Lien pour le livre :
https://www.amazon.fr/Rita-Hayworth-Barbara-Leaming/dp/2841149269
https://livre.fnac.com/a2158629/BARBAR-LEAMING-Rita-Hayworth
https://www.decitre.fr/livres/rita-hayworth-9782841149261.html

1 Comment

Write A Comment